Accueil, Bébé, Santé

Mon fils a attraper le virus Pied / Main / Bouche…

Photo de Myriams Fotos sur Pexels.com

Kezako ?!

Le syndrome pieds-mains-bouche (ou maladie pieds-mains-bouche) est une infection virale bénigne. Les virus les plus fréquemment en cause en France sont des entérovirus de type coxsackievirus.

Ce syndrome survient par petites épidémies au printemps, en été ou au début de l’automne dans les zones de climat tempéré, comme en France métropolitaine.

Cette maladie atteint surtout les enfants âgés de 6 mois à 4 ans, mais peut aussi toucher les enfants plus âgés et les adultes.

Le virus pénètre dans la bouche, la gorge et diffuse dans le tube digestif. Une fois dans l’organisme, il se propage dans le sang et les ganglions lymphatiques. Le système immunitaire intervient alors pour empêcher la diffusion du virus aux organes comme le cerveau, les poumons… Le virus est évacué par les selles pendant 4 semaines environ après le début de la maladie, voire parfois jusqu’à 4 mois.

Source : Ameli.fr

C’est contagieux ? Quels sont les symptômes ?

L’enfant atteint de la maladie pieds-mains-bouche est contagieux 2 jours avant l’éruption ; l’infection est particulièrement contagieuse durant la 1ère semaine. La période de transmission peut cependant durer plusieurs semaines, tant que le virus reste dans les selles.

Cette maladie se propage par contact direct (d’une personne à l’autre) ou indirect avec :

  • les sécrétions rhinopharyngées (du nez et de la gorge) et les gouttelettes de salive projetées dans l’air par une personne malade ;
  • les lésions cutanées (vésicules) d’une personne infectée ;
  • les objets contaminés par les selles. Le virus peut survivre assez longtemps sur des surfaces et objets contaminés ;
  • les mains qui manipulent des objets souillés, qui sont ensuite portées à la bouche.

Le virus ne peut pas être transmis aux animaux.

L’infection étant causée par différents virus, il est possible d’en être atteint plus d’une fois. Toutefois, la plupart des sujets développent une immunité à ces virus, à mesure qu’ils vieillissent.

Toute personne qui n’a pas encore été infectée est à risque mais ne tombe pas systématiquement malade.

Les premiers symptômes avant l’éruption du syndrome pieds-mains-bouche

Ils s’étendent généralement sur une période de 1 à 2 jours. L’enfant peut :

Puis d’autres signes apparaissent au niveau de la bouche, sur les pieds et mains.

Les symptômes au niveau de la bouche

Le syndrome pieds-mains-bouche se traduit par un érythème pharyngé, rougeur de la bouche et de la gorge.

Apparaissent ensuite des petits points rouges appelés papules autour de la langue, sur les gencives et à l’intérieur des joues. Ces points se transforment en petits sacs remplis de liquide (cloques cutanées de petite taille appelée vésicules) qui éclatent rapidement. Ils laissent alors de petits ulcères ressemblant à des aphtes 

Ils peuvent être très douloureux pour l’enfant, au point qu’il refuse de manger et de boire.

Les symptômes au niveau des mains et de pieds

Simultanément, ou peu après l’apparition des signes dans la bouche, d’autres symptômes se développent surtout sur :

  • les doigts, et particulièrement autour des ongles ;
  • le dos ou les paumes des mains ;
  • les plantes des pieds.

Ces signes se présentent comme une éruption soudaine de petites taches rouges (papules) éparses ou linéaires, qui peuvent devenir des vésicules et petites ampoules. Ces papulovésicules sont de forme ovale et de couleur gris clair.

Les papules ne sont pas douloureuses et n’entrainent pas de démangeaisons sauf lorsqu’elles se transforment en vésicules et petites ampoules. Il existe alors un risque de surinfection cutanée due au grattage (impétigo). Cet inconfort dure généralement 10 jours.

Dans les cas les plus étendus de la maladie pieds-mains-bouche, les lésions peuvent aussi atteindre les bras, les jambes et les fesses, voire le ventre et le dos.

Source : Ameli.fr

Comment ça se soigne ?

Malheureusement rien à faire à part prendre son mal en patience et attendre que ça passe tout seul…

Dans notre cas, bébé s’est retrouvé avec un impétigo au niveau de la bouche et du nez et a donc dû être mis sous antibiotiques.

Quand l’inquiétude prend le dessus…

En tant que parents, voir notre enfant malade est un supplice, encore plus lorsqu’on est impuissant à le soigner.

Nous avons donc pris RDV chez notre médecin pour un avis sur les lésions de bébé et grâce à celà, il a pu avoir un traitement pour son impétigo.

Un conseil : quoiqu’il en soit, et quoique vous puissiez lire sur Internet (on ne va pas se mentir, on est tous pareils), allez voir votre médecin et demandé un diagnostic à chaque fois. Chaque enfant et chaque maladie est différente.

Il serait dommage de laisser bébé souffrir si on peut le soulager non ?!

Essayer de voir le positif…

Malgré mon inquiétude, bébé l’a relativement bien vécu car il n’a pas eu mal, contrairement à ce que faisait penser les « ampoules » qu’il avait sur la peau…

Et je me dis que, vu que normalement un enfant est censé passer par un certain nombres de maladies dans ses premières années, au moins, celles qu’il attrape maintenant, à la crèche, ne l’embêteront plus quand il ira à l’école…

Et vous, vous connaissiez ce virus ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s